On parle de nous dans le journal « Nordéclair »


Installé depuis novembre dans la zone de Promenade de Flandre, le restaurant Point US se démarque par sa forme. Le petit cube de verre posé au milieu des allées propose burgers de qualité et prix abordables.

Promenade de Flandre, allée centrale, au fond de la zone commerciale, un cube de verre. Pas un ascenseur, ni un kiosque à journaux, mais bien un petit, tout petit, restaurant. Dix-neuf mètres carrés de surface pour ainsi dire. De quoi faire tenir Christophe Petit, le gérant, et sa femme Karen, quatre clients assis et les saveurs de burgers maison.

Point US est le cinquième restaurant du nom franchisé de France, le premier du Nord. L’idée : une surface minime et fonctionnelle, complètement modulable, entre le foodtruck et le restaurant. «  Le cube peut être démonté en trois heures. On peut changer la cuisine et décider de faire des sushis demain  », explique le gérant installé depuis novembre.

Une chaîne, donc, mais qui mise sur des produits frais et de qualité, pour que «  manger des hamburgers ne soit plus synonyme de malbouffe. » Ici, le sandwich est goûtu, la viande de bœuf est de l’Angus et la sauce chimique n’a pas sa place, on y préfère des assemblages plus fins comme la moutarde et le miel. Les prix sont abordables, c’est vrai, mais pas bon marché (entre 7 et 12 euros le burger seul) comme d’autres enseignes alentours. Un risque dont Christophe Petit a tout à fait conscience.

Vingt-cinq ans dans la grande distribution

«  J’ai passé vingt-cinq ans à travailler comme agro-gestionnaire dans la grande distribution et donc pour les autres. J’ai voulu mettre plus d’humanité dans mon travail et devenir mon propre chef.  » Une décision mûrement réfléchie pour le quadragénaire, stratégique et pragmatique. «  Le voisin Auchan Roncq est le troisième meilleur vendeur de France, le centre commercial ici est neuf, et Teokubo (société mère) a reçu le prix SCOPS du meilleur concept de vente en 2017.  »

Alors même si ce cube est installé loin du pôle de restauration de Promenade de Flandre, et que le temps est pour le moment peu propice à un endroit ouvert ou à l’installation d’une grande terrasse (prévue dès le retour des beaux jours), les gérants croient en leur concept et gardent motivation et sympathie. Et si le printemps se montre fructueux, Christophe Petit imagine déjà un deuxième cube, en face de l’actuel, pour créer un vrai espace de restauration. Il y verrait bien un restaurant rapide de tacos, comme il en fleurit un peu partout ces derniers mois.